Souhaitez-vous restez informé lors de nouvelles techniques de pêche?

Le brochet et sa pêche

Seigneur et maître incontesté, le brochet est aussi le carnassier le plus solitaire des lacs et des rivières, dès les prémices de sa vie. Du scientifique Exos Lucius, c’est le chasseur dans l’âme, pouvant parfois se montrer très discret, en se tenant immobile, et à l’affût durant de très longues heures, attendant qu’une proie passe à sa portée, en adoptant un mimétisme des plus complet. En d’autres occasions ce sera tout le contraire, et ses chasses incroyables retentiront bruyamment, à des centaines de mètres à la ronde, grâce aux remous bruyants qu’il pourra provoquer, et les pluies de poissons bondissant de tous côtés, pressés de lui échapper.

https://www.peche66.org/www2/sites/default/files/pictures/brochet-l.jpg

Sa robe de couleur argenté tirant sur un léger vert, et parsemé de taches jaunâtres très pâles, lui confère l’allure d’un poisson en tenue de camouflage. Sa bouche osseuse en forme de bec, garnie d’environ 700 dents taillées en pointes, fait pâlir tous les autres espèces.

Habitudes alimentaires et appâts brochet

Dans la plupart des cas, on verra les brochets s’alimenter de petits poissons et menu fretin, évoluant à leurs proximités directes. Gardons, ablettes, et perche commune, tous sont bons à leurs yeux, jusqu’aux propres congénères, dès l’instant où leurs tailles les rendront possibles à être avaler ! Il est très courant de voir de petits brochetons, véritablement goulus, tenter de s’en prendre directement à des proies qui ont quasiment la même longueur, et poids qu’eux. La photo de gauche témoigne encore de ce cannibalisme exacerbé et régulier entre les adultes. On peut y voir un sujet capturé en lac par un ami, qui dépassait déjà les deux kilos et demi, et qui portait pourtant de profondes marques et lacérations sanguinolentes, répandues sur une trentaine de centimètres, le long des flancs. Le brochet qui a tenté de s’en saisir devait bien atteindre les dix kilos, et passer le mètre. Si ce costaud poisson d’eau douce, est doté d’un appétit vorace, cela est entendu, il peut véritablement avoir les yeux plus grand que le ventre.

Les différentes techniques de la pêche du brochet

Voici les principales techniques de la pêche du brochet :

  • La pêche au vif

La pêche au vif est la méthode la plus ancienne pour traquer ce poisson. Cela reste également une des plus efficaces. Les brochets ne résistent pas longtemps à un vif qui frétille avec insistance juste au-dessus de leur museau.

Résultat de recherche d'images pour "peche au vif"
  • La pêche au poisson mort manié

Même si la technique du poisson mort manié évoque en général la traque du sandre, elle est également excellente pour le brochet. Simplement, le pêcheur devra s’adapter au mode de vie du brochet. Ainsi, on pêche souvent moins en profondeur que pour le sandre. Par exemple, dans les anses herbeuses, le poids de la monture sera faible et l’animation très planante, avec de nombreux arrêts.

Résultat de recherche d'images pour "peche au mort manié"
  • La pêche au leurre souple

Le leurre souple technique redoutable lorsque les brochets sont positionnés sur le fond. On peut d’ailleurs pêcher comme pour le sandre, en verticale. Ce terme désigne une prospection du fond, en bateau, en dérive lente. On peut aussi utiliser de très gros leurres souples. Il se prend ainsi des brochets gigantesques dans la mer Baltique, en utilisant des leurres souples de près de 40 centimètres !

  Résultat de recherche d'images pour "peche au leurre souple"
  • La pêche au poisson nageur

Le poisson nageur fut pendant longtemps le leurre le plus utilisé pour le brochet. Il peut s’employer pour le lancer-ramener comme pour la traîne. Il ne faut pas hésiter à employer de gros modèles, notamment pour la traîne. Un brochet d’1 mètre engame sans mal un poisson nageur de 20 centimètres.

Résultat de recherche d'images pour "peche au poisson nageur"

  • La pêche au stickbait

Le terme stickbait désigne des leurres durs sans bavettes, que le pêcheur doit animer par des à-coups du scion. Ces leurres qui produisent une nage en zig-zag sont redoutables sur tous les carnassiers et le brochet ne fait pas exception.

Résultat de recherche d'images pour "peche au stickbait"
  • La pêche au leurre de surface

La pêche au leurre de surface est une tendance assez récente de la pêche du brochet. On le recherche dans les zones peut profondes avec un popper ou un stickbait flottant. Le résultat est une attaque spectaculaire en surface, un vrai délice pour les yeux.

Résultat de recherche d'images pour "popper leurre"
  • La pêche au streamer

Enfin, notons qu’il est possible de capturer des brochets en utilisant du matériel à mouche. Le leurre est alors un streamer. On anime le streamer en ramenant sa soie de façon saccadée.