Souhaitez-vous restez informé lors de nouveaux coins de pêche ?

Dranse

La Dranse – Martigny/Sembrancher

Entre Martigny en Vollège, la Dranse. C’est un peu le Walt-Disney de la pêche. Il y a généralement pas mal de passage à certains endroit, mais on est rarement déçu et on rentre très rarement sans rien.

Sur la carte (1), vous pouvez vous garer sur la droite juste avec le petit tunnel (Attention, ça roule vite…). Une fois dans le lit de la rivière vous n’entendrez plus les voitures. Les postes de pêches sont nombreux et la remonté jusqu’au barrage est assez sportive.

Au (2), vous pouvez partir de Martigny et remonté jusqu’au (2) donc. Le lit de la rivière est plus large et les postes de pêche moins nombreux, mais vu la longueur de marche, vous avez toute vos chances. Il faut aimer marchez.

Au point (3), là je vous laisse fouiller. Il y a des postes secret, qui ne sont pas forcément difficile d’accès mais qui demande d’y passer un peu de temps…je vous laisse chercher, ça fait quand même parti du jeu.

Rhone_Chippis

Le Rhône à Sierre

Pour débuter pourquoi pas. Il y a beaucoup de passage de pêcheurs, mais le Rhône est tellement large que vous avez votre chance.

Vous pouvez vous garer au « 1 », pour un premier stop. Mais aussi rayonner dans le coin en remontant le fleuve.

grert

La Navisence à Chippis

Difficulté accès : + Sportivité : ++ Fréquentation : ++++ Empoissonnement : +++ Paysage : +++

Catégorie : Rivière de plaine

Encore un Disneyland. Franchement je ne suis pas fan. Les plus sont que c’est très accessible, c’est idéal pour la pêche. Les moins c’est que toute la planète pêche s’y donne rendez-vous le week-end et que du coup vous reviendrez (peut-être) bredouille.

Si vous avez des photos de prises à cet endroit, publiez-les et faites-moi mentir !

valais_rhone_storm210708

Le Rhône à Leuk

Difficulté accès : ++ Sportivité : ++ Fréquentation : ++ Empoissonnement : ++ Paysage : ++

Catégorie : Rivière de plaine

Voilà un endroit intéressant pour le Rhône. C’est en dehors des sentiers battus, il y a un lit de rivière assez large, il ne faut pas aller jusqu’au fond du Haut-Valais.

J’ai envie de vous dire : Pourquoi pas ?

Si, vous vous laisser tenter, vous pouvez facilement vous garer à la Coop ou un peu plus loin. Vous trouverez facilement un accès pour descendre jusqu’au lit du Rhône.

LAUSANNE - Vue aerienne de la region du Leman.
Das Genferseegebiet aus der Vogelperspektive.
Aerial view of Lake Geneva Region.
Copyright by: Lausanne Tourisme  By-Line: swiss-image.ch/Regis Colombo

Le Lac Léman

Difficulté accès : + Sportivité : + Fréquentation : +++ Empoissonnement : ++++ Paysage : +++++

Catégorie : Lac eau brune

Je ne suis personnellement pas un fan de la pêche dans le Léman. Pourtant quel potentiel ! Si un quelconque fan du Léman pouvait le faire à ma place, ça serait top !

zoom_mangettes

Le lac des Mangettes

Difficulté accès : + Sportivité : + Fréquentation : ++++  Empoissonnement : ++++   Paysage : +++

Catégorie : Lac eau brune

C’est un très joli Lac (Eau brune). Il est simple d’accès et convient parfaitement pour une pêche entre amis avec un barbecue et quelques bières.

Attention, une partie des bord du lac est interdit à la pèche.

On y sort de tout : Brochet, carpe, Black Bass, Poisson blanc, perches, sandre.

2998313

Barrage du Rawyl ou Tzeuzier

Barrage du Rawyl ou Tzeuzier (Les 2 sont justes)

Difficulté accès : +++ Sportivité : ++ Fréquentation : ++ Empoissonnement : ++++ Paysage : ++++

Catégorie : Lac eau claire

Par une belle journée, c’est un barrage (1) très agréable et il vaut le coup d’y aller pêcher au moins une fois. Le cirque formé par les montagnes est magnifique, l’eau y est très belle, la route est accessible même si il faut compter au minimum 40 minutes depuis Sion.

Un conseil, n’oubliez pas de prendre une tente pour vous faire de l’ombre, de l’eau et de la crème solaire. Le barrage du Rawil se révèle un four quand le soleil est de la partie.

On y accède par Ayent (2). Il est difficile de vous donner des indications précises, mais vous trouverez facilement les panneaux d’indications (Jaunes). La route (3) est goudronnée mais est assez étroite.

Une fois sur place, vous pouvez pêcher du barrage (4), même si évidement vous serez haut perché au dessus du lac. Personnellement je ne pêche pas à plus de 2 m au dessus d’un lac, je trouve ça inconfortable et surtout peu respectueux d’avoir un poisson qui se balance à 6 m de la surface.

De l’autre côté du lac (5) c’est déjà beaucoup plus sympa. Il y a un peu d’ombre et une bande de cailloux/terre vous amenant à fleur de la surface.

ELSA 07 Bassin Croix

L’usine électrique de la Giète

Difficulté accès : +++ Sportivité : ++++ Fréquentation : + Empoissonnement : ++ Paysage : ++++

Catégorie : Rivière de montagne (attention aux périodes d’ouverture)

Je rajoute usine « hydro-électrique » de la Giète pour ne pas que vous pensiez à des poissons radioactifs… Cette rétention d’eau est alimentée par le Bisse Lens qui est pourtant bien d’un débit acceptable pour la pêche.

Cette rivière, donc, provient du barrage du Rawil/Tzeuzier. Sa partie « Pêchable » est du barrage jusqu’à l’usine. J’ai essayé plusieurs fois d’atteindre cette rivière depuis plus haut, mais le seul moyen d’y descendre serait en rappel. De plus, plus vous remontez cette rivière et moins elle sera grosse. Vous avez donc tout intérêt à partir de l’usine et de remonter à contre-courant. Evidemment, la pêche dans le bassin de rétention d’eau n’est pas autorisée.

Pour y accéder, sortez de la route principale au (1) et rejoingez le parking de l’usine au (2). Puis remontez la rivière.

C’est résolument une pêche sportive. Je vous conseil d’indiquer à un proche votre lieu et heure de départ avant de vous lancer dans l’aventure. Il faut aimer lutter à contre-courant, monter sur de grosses pierres glissantes, enjamber les arbres tombés. C’est la Nature brute et belle comme je l’aime.

Au niveau pêche, vous sortirez quelques truites, mais il faudra vous battre, ce ne sont pas des truites de lâché. Un pas trop lourd, une ligne trop grosse, un leurre pas assez crédible…et vous reviendrez bredouille.

Franchement, c’est dure…mais qu’est que j’aime ça !

SAMSUNG

La Dranse au-dessus de Sembramcher

Difficulté accès : +Sportivité : ++++ Fréquentation : ++Empoissonnement : ++ Paysage : ++++

Catégorie : Rivière de montagne (attention aux périodes d’ouverture)

Je pourrais faire une vingtaine d’articles sur la Dranse tellement il y a de possibilités, de par la qualité des postes de pêche, mais aussi et surtout de par la longueur de la Dranse.

Un endroit intéressant est le (1). Vous pouvez vous garer sur le bord de la route et chercher à descendre (Assez raide) la bande qui descend jusqu’à la rivière. En remontant, vous trouverez 3 ou 4 poste intéressant. Quand vous voyez que cela devient plus plat et large, je vous conseille de faire demi-tour et de pêcher en descendant la rivière. Vous aurez environ 500m de pêche possible.

ervfewg

La Morge de Conthey

La Morge de Conthey (Ne pas confondre avec la Morges dans le canton de Vaud et la Morge de St Gingolph)

Difficulté accès : ++Sportivité : +++Fréquentation : +++Empoissonnement : +++ Paysage : ++++

Catégorie : Rivière de plaine / Rivière de montagne (attention aux périodes d’ouverture)

La Morge prend sa source sur le versant sur du Sanetsch (Glacier de Tsanfleuron) et son cours total est de 15km. La Morge est assez particulière dans le sens ou tous les 200m vous aurez l’impression d’avoir changé de rivière. Je vous propose d’en remonter le courant, pour aller du moins intéressant au plus intéressant.

1 – Traversée de la zone commerciale jusqu’au Rhône : Franchement, si vous aimer pêcher dans un canal bétonné, libre à vous.

2 – De la carrière au village de Conthey, c’est déjà plus intéressant, mais formaté pour la pêche. A certaines périodes, les sections de pêche font des lâchés, ce qui peut être sympa si vous souhaitez rencontrer d’autres pêcheurs et sortir quasi obligatoirement des poissons.

3 – Au-dessus de la carrière jusqu’à la route de Sanetsch, cela devient un peu plus sauvage et dans le même temps un peu plus sport. Par contre les postes de pêche sont peu nombreux.

4 – Into the Wild : La suite devient beaucoup plus sauvage et plus vous suivrez la Morge et plus cela deviendra sauvage. C’est un endroit à découvrir et aller de plus en plus loin. Vous arriverez à avancer assez loin en voiture, mais à un moment se posera la question de réussir à faire demi-tour ou de savoir ou se garer sans bloquer le chemin.

lac3

Lac de Bret (VD)

Difficulté accès : + Sportivité : + Fréquentation : +++Empoissonnement : ++++ Paysage : +++

Catégorie : Lac eau brune

Le lac de Bret se situe au-dessus au Nord-Est de Lausanne, juste à la sortie de Puidoux. Depuis Lausanne, prendre l’A9 en direction de Vevey puis sortir à la sortie Chexbres. Traverser alors le village de Puidoux, continuez toujours tout droit et vous y arriverez 600m plus loin.

Il faut un permis de pêche pour ce lac, que vous trouverez sur place au restaurant « du Lac de Bret ».

La pêche sur ce lac convient particulièrement pour la pêche au blanc (gardon, brème par exemple). Mais vous pouvez tout aussi bien pêcher les carnassiers ou la carpe. La situation calme du lac convient à une sortie en famille ou entre potes.

Il y a généralement quelques pêcheurs, mais comme le lac est assez grand, vous trouverez facilement une place de pêche intéressante. La partie Ouest (1) du lac (qui longe la route de Forel) est en partie boisée jusqu’au lac. Ceci dit, la végétation assez dense risque de vous restreindre pour les lancers de longues distances. A vous de voir…

1200px-Borgne

La Borgne

La Borgne c’est top… Bramois VS

images

Dixence – VS

Aujourd’hui grosse, grosse journée…

Je suis parti en ne sachant qu’une seul chose, c’est que ça serait la journée “découverte”. Au hasard, j’ai décidé de remonter la Dixence, depuis l’usine électrique/stand (1)de tir jusqu’à….on verra (2).

Vous savez ce que c’est, au début on se dit “C’est rude, ça glisse, ça monte. Mais peut être que 100m plus loin….”. Et 2 km plus tard, “C’est rude, ça glisse, ça monte. Mais peut être que 100m plus loin….”.

Bref, mes 4 heures de pêche se sont répartie ainsi :

1/4 marcher, monter, glisser, sauter, tomber, déraper.

1/4 débroussailler, éviter les orties, déboiser, repérer les tiques.

1/4 marcher sur route.

1/4 pêche.

J’aime bien le genre commando mais là c’était peut être pousser le bouchon un peu loin.

Niveau prise, c’est pas mal, mais que du petit calibre. J’avais laissé intentionnellement un hameçon un peu gros et donc je n’ai sorti que 4 truites, autour de la mesure. Avec un plus petit hameçon il est possible de sortir largement les 8.

Si vous décidez d’y aller : Attention, l’eau est claire et donc les rochers glissants. Vous vous trouverez face à des obstacles à contourner par la montagne (Forêt, orties à hauteur de visage, bois mort). Le dénivelé est important et donc parfois des sessions de 200m sont impêchables. Attention aussi, au départ c’est un stand de tir et ça tire de tous les côtés (Balltrap, cible éloignée, cible proche en mouvement), “vous ne pouvez pas” accéder à la rivière sans traverser d’une manière ou d’une autre le champs de tir.

Enfin,si vous regarder la carte vous aurez 2 options pour le retour (2 à 1) :

1- Redescendre la rivière. Franchement, vu la difficulté d’avancer c’était inenvisageable pour moi.

2- Marcher 45mn en faisant le détour par les pyramides d’Euseigne.

Si malgré tout ça vous décidez d’y aller : Donnez votre heure de départ et d’arrivée à un proche : ) et dites le moi qu’on partage nos expériences!

Schiffenen

Dixence – VS

Aujourd’hui grosse, grosse journée…

Je suis parti en ne sachant qu’une seul chose, c’est que ça serait la journée “découverte”. Au hasard, j’ai décidé de remonter la Dixence, depuis l’usine électrique/stand (1)de tir jusqu’à….on verra (2).

Vous savez ce que c’est, au début on se dit “C’est rude, ça glisse, ça monte. Mais peut être que 100m plus loin….”. Et 2 km plus tard, “C’est rude, ça glisse, ça monte. Mais peut être que 100m plus loin….”.

Bref, mes 4 heures de pêche se sont répartie ainsi :

1/4 marcher, monter, glisser, sauter, tomber, déraper.

1/4 débroussailler, éviter les orties, déboiser, repérer les tiques.

1/4 marcher sur route.

1/4 pêche.

J’aime bien le genre commando mais là c’était peut être pousser le bouchon un peu loin.

Niveau prise, c’est pas mal, mais que du petit calibre. J’avais laissé intentionnellement un hameçon un peu gros et donc je n’ai sorti que 4 truites, autour de la mesure. Avec un plus petit hameçon il est possible de sortir largement les 8.

Si vous décidez d’y aller : Attention, l’eau est claire et donc les rochers glissants. Vous vous trouverez face à des obstacles à contourner par la montagne (Forêt, orties à hauteur de visage, bois mort). Le dénivelé est important et donc parfois des sessions de 200m sont impêchables. Attention aussi, au départ c’est un stand de tir et ça tire de tous les côtés (Balltrap, cible éloignée, cible proche en mouvement), “vous ne pouvez pas” accéder à la rivière sans traverser d’une manière ou d’une autre le champs de tir.

Enfin,si vous regarder la carte vous aurez 2 options pour le retour (2 à 1) :

1- Redescendre la rivière. Franchement, vu la difficulté d’avancer c’était inenvisageable pour moi.

2- Marcher 45mn en faisant le détour par les pyramides d’Euseigne.

Si malgré tout ça vous décidez d’y aller : Donnez votre heure de départ et d’arrivée à un proche : ) et dites le moi qu’on partage nos expériences!

S2

Lac de Schiffenen - FR

Schiffenen FR

Difficulté accès : + Sportivité : + Fréquentation : +++ Empoissonnement : ++++ Paysage : +++

Le lac artificiel de Schiffenen a été formé en 1963 par la construction d’un barrage voute de 47m de haut. Sa superficie est de 4,25 km2.

Le lac est très apprécié et propose un nombre très important d’activités nautique , de promenades ou de place de farniente.

La cohabitation avec les pêcheurs se fait sans problème car la dimension du lac est importante et que les habitants y sont très sympathique.

Le cadre enfin est très appréciable, passant de jolies falaises à des parties plus boisées, d’iles, de prairies et enfin en arrière plan une vue généralement dégagée sur les hauts sommets de montagnes.

 

Pour la pêche, il y a de nombreuses variétés de poissons telles que le barbeau, la brème, la perche, le brochet, la carpe et la sandre.  Vous pouvez pêcher du bord ou, idéalement, en bateau. Le lac est bien empoissonné et abrite des spécimens de très grande taille.

Gorges puichoux Wefish

Gorges de Pichoux

Difficulté accès : + Sportivité : ++ Fréquentation : + Empoissonnement : ++ Paysage : ++++

La Sorne est une rivière très appréciée des pêcheurs. Et à raison !

Elle prend sa source à Bellelay (880m) et traverse les pâturages et forêt, avant de former les gorges de Puichoux. En avril et mai, le volume de la Sorne est assez important, drainant fréquemment une moins propice à la pêche. Privilégiez donc idéalement les autres mois de l’année pour vous y rendre.

Si les prises ne se font pas de manière très fréquente, cela est largement compensé par le coté ressourçant et la beauté du cadre bucolique qui en font un coin de pêche très appréciable.

Son accès est assez simple car une route suit la plupart de son tracé. La fréquentation  est assez importante de part tous les atouts cités précédemment…

 

wefish lac thoune

Lac de Thoune - BE

Difficulté accès : + Sportivité : + Fréquentation : +++ Empoissonnement : ++ Paysage : ++++

 

De Bern, en direction du Valais par le Lotschberg se trouve le lac de Thoune (Thunersee). Même en dehors de la pêche, la visite de la ville et plus généralement toutes celles entourant le lac vaut vraiment le détour. D’autant plus par une belle journée d’été.

Le site du canton de Bern à fait un très bon travail et je vous encourage à le visiter si vous planifier un jour de  pêche sur ce lac : Lien www.vol.be.ch

Je vous en fais le résumé principal :

Le lac couvre 48 kilomètres carrés à 558 m d’altitude et s’étend du nord-ouest au sud-est entre Interlaken, où il est alimenté par l’Aar, et la ville de Thoune, où la rivière le quitte à nouveau. Sa longueur est d’environ 18,5 kilomètres et sa largeur moyenne d’environ 2,5 kilomètres.

Le lac va jusqu’à 217 m de profondeur. L’eau propre et froide contient encore suffisamment d’oxygène à grande profondeur pour que les poissons puissent y vivre.

Le lac de Thoune est ainsi typiquement un lac à corégones, à ombles chevaliers et à truites de lac. Ce sont d’ailleurs ces trois espèces qui intéressent au premier chef les pêcheurs du lac de Thoune.

Espèces de poissons

Les perches, dites communes, sont capturées tout autour du lac, près des rives. Les meilleurs postes se trouvent dans les installations portuaires, dans les champs de bouées des pêcheurs professionnels et partout où poussent de grandes touffes de plantes aquatiques. Le mois d’août est la période de pêche principale.

Les brochets se pêchent le long des rives de tout le lac. Les installations portuaires et les champs de bouées des pêcheurs professionnels sont des bons postes. On trouve également des postes typiques dans les zones relativement plates entre Gwatt et Dürrenast ainsi que dans la région de Weissenau-Neuhaus.

Les truites de lac ne sont sérieusement pêchées depuis le bord qu’en février. Les postes de pêche connus se trouvent entre Spiez et Faulensee, entre Leissigen et Därligen et près de Hilterfingen. Les pêcheurs à la traîne prospectent quant à eux tout le lac ; les postes réputés se trouvent devant le Spiezberg et la Beatenbucht.

Les lottes ne sont pas encore très recherchées par les pêcheurs à la ligne. Les bons postes devraient se trouver aux embouchures des rivières et sur les frayères des ombles chevaliers en automne/hiver.

Techniques de pêche

Les perches et les ombles chevalier sont intensivement pêchés à la gambe. Durant toute la période de pêche, les ombles chevalier peuvent également être capturés à la traîne de fond. Les truites de lac sont pêchées soit depuis le bord au printemps, généralement au lancer, soit en bateau, durant toute la période de pêche, en pêche à la traîne avec des dériveurs.

Les principaux postes de pêche au corégone:

Lieu (ou indication spéciale)       Période de pêche principale [mois ] Profondeur [m]
Spiez (port, devant Wallenrain) mars – mai 4 – 12
Spiezmoos (FMB) janvier – mars 8 – 20
Faulensee Bödeli, baie entière avril – juin 4 – 16
devant le restaurant LIDO mai – septembre 10 – 20
Därligen juillet – août 8 – 14
Gunten devant Guntenbach avril – mai 8 – 12
Gunten devant Herzogenacher avril – mai 8 – 12
Längenschachen avril – mai 6 – 12
Oberhofen devant le château avril – mai 4 – 15
Oberhofen devant Schore mars – mai 6 – 15
 Port de Hilterfingen mars – mai 6 – 15
Hilterfingen Seegarten mars – mai 6 – 20
Delta de la Kander devant Kanderkies AG mars – mai 6 – 25
Einigen mars – mai 10 – 25
Weissenau-Neuhaus mars – mai 10 – 30
Därligen devant Tracht juillet – septembre 10 – 30
Leissigen devant l’église avril – mai 6 -15

Les principaux postes de pêche à l’omble chevalier:

Lieu (ou indication spéciale)              Période de pêche principale [mois ] Profondeur [m]
Spiez (Spiezberg) janvier + juillet – septembre 40 – 70
Leissigen devant la gipserie juillet – septembre 40 – 70
Stampach avant l’embouchure de la rivière septembre 40 – 70
Merligen septembre 40 – 70
Beatenbucht septembre 40 – 70
Sundlauenen août – septembre 40 – 70
Balmholz devant la carrière septembre 40 – 70